EN | FR | DE | ES

Frappe à mains nues 5e DnD

Des armes de toutes sortes apparaissent dans le monde DnD. Des massues primitives aux arbalètes ornées, des épées et des lances, des haches et des flèches aux, selon la préférence technologique de votre campagne, de simples armes à poudre.

Mais parfois, même les guerriers les plus préparés et les mieux entraînés se retrouvent sans arme lorsqu'ils en ont besoin. Certaines classes se spécialisent même dans le combat au corps à corps et à mains nues. Ce sont de telles situations et de telles classes qui en sont venues à compter sur le Unarmed Strike 5e.

Qu'est-ce qu'une frappe à mains nues ?

La définition d'une grève à mains nues est à peu près ce que vous imaginez pour le nom. C'est une attaque qu'un personnage effectue avec ses poings, ses jambes, son épaule, son coude ou d'autres parties du corps. Même lorsqu'il manie des armes, un personnage peut tenter d'utiliser une telle attaque en combinaison avec l'arme qu'il manie, souvent sous la forme de coups de pied supplémentaires, de barges d'épaule, de coups de poing à main libre et de coups de tête.

En termes de jeu, lorsque vous effectuez une frappe à mains nues contre un ennemi, vous lancez un d20, puis ajoutez vos modificateurs de force et de compétence pour voir si vous touchez. Tout le monde maîtrise automatiquement les frappes à mains nues, vous obtenez donc votre modificateur de compétence quoi qu'il arrive. Si le coup est réussi, vous infligez 1 point de dégâts contondants, plus le modificateur de force à votre victime.

Comme votre corps est essentiellement votre arme, vous êtes considéré comme étant constamment prêt à administrer de telles attaques sans avoir à choisir et à dégainer une arme.

Tirer le meilleur parti de la frappe à mains nues

Bien que tout le monde comprenne les bases de Unarmed Strike (même les personnages les plus timides et les moins menaçants utiliseront leurs défenses naturelles pour se défendre lorsqu'ils sont acculés), certaines classes et exploits se combinent pour rendre Unarmed Strike plus puissant.

Le moine

Si vous voulez tirer le meilleur parti d'un personnage qui excelle dans le combat à mains nues, vous devez choisir le Moine comme classe de personnage. Les dégâts initiaux d'une Frappe à mains nues d'un Moine sont de 1d4. Aux niveaux 5, 11 et 17, ce jet de dégâts passe respectivement à 1d6, 1d8 et 1d10.

Les moines peuvent également utiliser la dextérité comme modificateur d'attaque au lieu de la force, un rappel que certaines techniques de combat ne concernent pas la force brute mais des coups bien positionnés dans des endroits vulnérables et vitaux. De plus, après avoir utilisé l'Action d'Attaque, un Moine peut dépenser une Action Bonus pour attaquer à nouveau avec une frappe à mains nues. Pow !

Les moines ont également accès à l'énergie mystique connue sous le nom de ki. La dépense de ceux-ci permet d'accéder à plusieurs autres techniques de combat à mains nues, qui se combinent bien avec Frappe à mains nues. Au niveau 6, les poings d'un Moine sont toujours considérés comme magiques, sans avoir besoin d'améliorations magiques. 

Autres améliorations sur Unarmed Strike 5e

Le Moine est peut-être le maître du combat à mains nues, mais il existe d'autres moyens d'augmenter le potentiel de la Frappe à mains nues. Les créatures à griffes telles que Tabaxi bénéficient d'un bonus à leur Frappe à mains nues pour les dégâts supplémentaires que ces poings ratissés ou ces pieds griffus infligent. Ceci est généralement plafonné à 1d4 dégâts. Ce n'est pas un correctif sur ce que le Moine peut générer à des niveaux plus élevés, mais c'est bien mieux que le modificateur habituel de 1 dégât + Force.

La seule autre classe à se rapprocher des prouesses à mains nues du Moine est la Combattant (ainsi que des sous-groupes tels que Paladin, Barbarian, etc.) s'ils optent pour le style de combat à mains nues. Cette option augmente les dégâts à mains nues de 1 à 1d6 et jusqu'à 1d8 s'ils n'utilisent pas également de bouclier ou d'armes.

Cela signifie que l'attaque puissante du combattant à des niveaux inférieurs est comparable à la capacité du moine à lancer des attaques plus nombreuses et moins dévastatrices. Le moine finit par prendre le pas sur le combattant au fur et à mesure que vous progressez dans les niveaux. 

Les objets magiques peuvent également avoir un effet bonus lors de l'utilisation de Frappe à mains nues. Des objets comme la peau de dragon ou le tatouage Eldritch Claw sont des aides précieuses pour infliger des dégâts supplémentaires. Ce dernier est incroyablement efficace, car il peut augmenter votre portée d'attaque et vous donner des attaques magiques sans armes.

Cela peut être extrêmement utile car cela permet au moine de rester à une distance de sécurité de la portée de mêlée. Les moines ont généralement peu de HP et ne veulent jamais passer plus de temps que nécessaire en tant que combattant de première ligne. Mieux vaut avoir un combattant lourdement armé ou un berserker à la viande de bœuf tenir la ligne et laisser le moine danser à travers la mêlée, profitant des opportunités qui se présentent.

Réflexions finales sur la frappe sans armes 5e

Les frappes à mains nues ne sont pas les formes d'attaque les plus efficaces. Peu importe la qualité de l'attaquant, un coup à la gorge ne remplace pas une grande hache à deux mains qui fonce sur un adversaire. Mais parfois, la situation l'exige.

Si vous vous retrouvez sans arme et sans même l'objet le plus rudimentaire pour battre votre adversaire, il est toujours bon de savoir que vous pouvez au moins décrocher quelques coups de poing ou coups de pied décents quand et où ils s'y attendent le moins.

Nous espérons que vous avez apprécié notre guide Unarmed Strike 5e, pourquoi ne pas consulter certains de nos autres guides, notamment Tiret Action 5e et un Inspiration 5e.

Le partage s'inquiète

Articles connexes:

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.